×

Wenseslao Moguel, survivant à un peloton d’éxécution

Le 7 juin 2018 par Doc Seven (2 814 vues)

La sonnerie du réveil, les bonnes résolutions, les repas de famille… autant de choses auxquelles tu as miraculeusement résisté sans même t’en apercevoir. Malgré ces exploits, sache que t’as encore pas mal de taf devant toi avant d’arriver au niveau de Wenseslao Moguel, un mexicain qui non content de s’engager sans aucune formation militaire dans la rébellion contre le pouvoir en place, a carrément résisté à la Grande Faucheuse le jour de son exécution…

En vrai, Wenseslao Moguel est plutôt le résistant d’un jour, ou plutôt d’une nuit, celle du 18 mars 1915. Parce que la bande de rebelles qu’il rejoint, sous le commandement du général Abel Ortiz de Argumedo qui vient tout juste de plaquer son chef, se fait pécho direct. Véner que son général en personne lui ait planté un poignard dans le dos, le gouverneur, qui visiblement avait son petit caractère, dépêche 7000 soldats surentraînés et armés jusqu’aux dents, puis les balance sur les 5000 rebelles en question, qui ne sont pour la plupart que de simples civils sans équipement ni formation militaire. Sans étonnement, la petite vengeance vire à la boucherie et on raconte même que la bataille a été torchée en 30 minutes à peine.

Quant aux quelques révolutionnaires survivants, dont fait déjà miraculeusement partie notre fameux Wenseslao, c’est le peloton d’exécution direct. Genre à la chaîne un par un contre un mur avec 8 mecs qui farcissent de balles tes organes vitaux. Mais après une telle orgie, la Grande Faucheuse devait en avoir tellement plein le bide qu’elle épargne Wenseslao Moguel contre toute attente, car aucun des tirs n’a été mortel, quoique notre homme ait quand même pris 3 balles. Le blessé gît alors au sol et feint d’être mort. C’était sans compter l’amour du travail bien fait d’un des officiers du gouverneur, qui vérifiant à 2 fois, s’aperçoit que Wenseslao Moguel est toujours en vie et lui tire dessus à bout portant en pleine tête. Heureusement pour notre incroyable résistant, le mec était à donf mais pas très doué : faute d’avoir bien visé (ou visé tout court, en fait), la balle frappe dans la joue et la mâchoire, avant de ressortir ! Feignant plus que jamais d’être cette fois mort et bien mort, notre résistant en herbe attend patiemment que les mecs se barrent. Sérieusement amoché, les probabilités pour qu’il trouve du secours à temps sont franchement minces. Mais va savoir comment, Wenseslao Moguel croise le chemin d’une meuf qui lui porte secours.

Wenseslao Moguel, survivant mais bien défiguré quand même…. – allthatsinteresting

Avec une telle histoire, notre incroyable survivant devient une célébrité mondiale et se fait carrément dérouler le tapis rouge d’une des plus grosses émissions télé du moment aux States. En mode « invincible », mec miraculé à qui il ne peut rien arriver. Le genre à pouvoir se baigner toute la journée dans la Devil’s pool, enchaîner par une randonnée sur la route des Yungas et une ballade dans le Poison Garden sans craindre quoique ce soit pour sa santé.
Stylé, certes, mais quand on pense aux séquelles psychologiques et physiques de son incroyable coup de chance, on se dit que ça aurait peut-être été plus rentable d’aller juste gratter un Bingo au tabac du coin…

Commentaires - 3 Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

J'ai pris connaissance de la Politique de confidentialité et accepte l'enregistrement de mes données par docseven.fr

Julia
7/06/2018 à 17h37
 Répondre
J'adore ces petits articles !!! Merci pour ce travail 😊
MrFoxDeveloper
7/06/2018 à 19h24
 Répondre
L'histoire de cet homme est juste incroyable, survivre à ce genre de choses ce n'est quand même pas rien !
Fourat
3/07/2018 à 13h28
 Répondre
Juste OMG