×

L’inconnu qui a empêché une guerre mondiale

Le 6 octobre 2017 par Doc Seven (4 835 vues)

On est dans la nuit du 25 au 26 septembre 1983, à Serpoukhov-15, une centaine de kilomètres au sud de Moscou. Serpoukhov-15, c’est une base d’alerte stratégique de la force de défense anti-aérienne. Plus concrètement, cette base sert à recueillir les données de tous les satellites soviétiques en orbite, qui surveillent jour et nuit les éventuelles attaques de missiles nucléaires provenant du bloc de l’ouest. Et ça se comprend facilement, quand on remet l’histoire dans son contexte : en 1983, on est en pleine guerre froide, les Etats-Unis de Ronald Reagan s’arment comme jamais, et la crise des « euro missiles » bat son plein… Trois semaines plus tôt, un avion de chasse russe avait abattu un boeing de la Korean Airlines qui survolait un espace aérien soviétique interdit.

En 1983, la Guerre Froide scinde toujours l’Europe en deux – Wikimedia Commons

Les relations internationales sont donc particulièrement tendues à l’aube de cette nuit du 25 septembre 1983, quand Stanislav Petrov, l’officier de garde à Serpoukhov-15, reçoit des informations alarmantes de la part des satellites de surveillance. Le système informatique indique en effet avoir détecté quatre tirs de missiles balistiques intercontinentaux Minuteman III, qui proviennent d’une base de l’armée de l’air américaine située dans le Montana.

Stanislav Petrov, le héros inconnu qui a probablement sauvé la peau de tes parents ! – Wikimedia Commons

Dans un cas comme ça, le protocole d’alerte est clair : contacter les hauts-gradés pour les prévenir d’une attaque ennemie, et riposter en conséquence avec leurs propres missiles balistiques. Mais Stanislav Petrov ne le sent pas… Y a un truc qui cloche. Il sait qu’une guerre nucléaire d’ampleur mondiale est en train de se jouer. Mais ce que ne comprend pas Petrov, c’est ces quatre petits missiles… Pourquoi risquer une guerre nucléaire pour envoyer quatre missiles ? Non, Petrov savait que si les Yankees frappaient, ils lanceraient tout de suite la grosse armada pour essayer de pulvériser les bases soviétiques avant qu’elles ne puissent rétorquer. Ce n’est pas avec 4 missiles qu’ils arriveront à franchir le bouclier anti-aérien soviétique, tout cela n’a pas de sens.

Malgré un temps d’analyse très court et une pression colossale, Stanislav Petrov décide de suivre son instinct, au contraire de la procédure. Alors que le protocole aurait voulu qu’il relaye à ses supérieurs l’alerte du système informatique sans réfléchir, Petrov fait le choix de faire remonter l’information d’une fausse alerte plutôt que d’une réelle attaque.

Et c’est ainsi qu’avec un peu de jugeote, Stanislav Petrov est devenu l’homme qui a sauvegardé l’humanité d’une escalade vers une probable guerre nucléaire. Bref, une probable catastrophe aux conséquences peut-être encore plus grave que celles de l’éruption du Tambora… Pourtant ce héros est longtemps resté dans l’ombre, son histoire n’ayant été rendue publique que 15 ans plus tard, en 1998.

Personnellement ce que je retiens aussi dans cette affaire, c’est qu’un bug technologique a failli tout faire péter…  Car il s’agissait bel et bien d’un dysfonctionnement du système : les satellites soviétiques avaient mal interprété des rayons de soleil reflétés par les nuages, qu’ils avaient pris pour des lancements de missile. Heureusement que l’intuition humaine était là pour questionner ces résultats !

Commentaires - 22 Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

J'ai pris connaissance de la Politique de confidentialité et accepte l'enregistrement de mes données par docseven.fr

Nicolas
6/10/2017 à 17h30
 Répondre
😅😆
Guérin
6/10/2017 à 17h39
 Répondre
Tu as fait une faute de frappes sous la photo de Stanislav Petrov : "la peau DES tes parents". Sinon super idée ce site ;).
    Margaux
    6/10/2017 à 20h16
     Répondre
    C'est corrigé, merci!
Marion
11/10/2017 à 17h45
 Répondre
C'est fou comme tout ne tien qu'à un fil quand même :')
Gwasneth
11/10/2017 à 18h27
 Répondre
Mes parents sont nés en URSS
xxpadawanxx
11/10/2017 à 18h48
 Répondre
Tu as fait une faute de frappe "Il sait qu’il une guerre nucléaire d’ampleur mondiale est en train de se jouer." Faute:qu'il une Correction: qu'une
    Florent Mariaud
    12/10/2017 à 12h27
     Répondre
    C'est corrigé, merci beaucoup !
coco
11/10/2017 à 18h58
 Répondre
super site quelle histoire a cause d'un nuage il aurais pus avoir une 3eme gerre mondiale
Romain
11/10/2017 à 21h31
 Répondre
Magnifique article !
Kenzonim
11/10/2017 à 23h21
 Répondre
Bonsoir, article très intéressant! Petite erreur de frappe : "Il sait qu’il une guerre nucléaire d’ampleur mondiale est en train de se jouer."
    Florent Mariaud
    12/10/2017 à 12h27
     Répondre
    C'est corrigé, merci !!
Tarik
12/10/2017 à 1h31
 Répondre
Super le site et un super article j'ai bien aimer, merci doc
Méausoone
12/10/2017 à 7h47
 Répondre
Merci beaucoup Doc, ton site est génial
N!ls
12/10/2017 à 18h45
 Répondre
Bonjour
Jules
12/10/2017 à 19h46
 Répondre
C'est tellement intérèssant que mon père se mets à regarder tes vidéos et lire tes articles !
Luc
15/10/2017 à 1h31
 Répondre
Très bon article, bravo !
Polo
15/10/2017 à 22h21
 Répondre
La preuve qu’il y a quand même des gens bien sur terre
Sylys
20/10/2017 à 16h02
 Répondre
On l'a échappé belle!!
The Doc Y
20/10/2017 à 23h10
 Répondre
Super article ,très bien renseigné et super bien présente grâce à ce site super beau graphiquement !!!
Le Docteur
21/10/2017 à 14h45
 Répondre
Il n'y avait pas quatre mais bien cinq tirs de missile détectés par le satellite ( un puis quatre pour être exact).
Fanny
21/10/2017 à 21h50
 Répondre
La qualité des satellites soviétiques... Mais merci pour l'info! PS: Wil, ton nom (=/= prénom) est trop stylé! C'est d'origine néerlandaise?
Z
23/10/2017 à 16h02
 Répondre
AMAZING