×

La Beer Can House, comment faire sa déco avec 50 000 canettes !

Le 15 mars 2018 par Doc Seven (443 vues)

Comme tu l’as sans doute constaté en débarquant sobre dans une soirée où tout le monde a déjà un petit verre dans le nez, l’abus d’alcool, c’est mal ! Mais parfois, ça peut aussi, dans un usage modéré, donner lieu à des situations assez cocasses. Et dans la Beer Can House située à Houston, aux Etats Unis, c’est peu de le dire.

On notera le signe « attention chat méchant » à l’entrée… – Wikimédia Commons

A force d’inviter ses potes à boire une bibine à la maison, un certain John Milkovisch, décorateur-tapissier à la retraite, s’est découvert une telle passion pour les canettes de bière vidées par ses soins et la participation assidue de ses amis, qu’il a décidé non seulement de les conserver, mais de ravaler entièrement la façade de sa maison avec ces petits souvenirs d’apéros, affirmant que « c’est plus facile que la peinture ». Je ne sais pas ce que t’en penses, mais je suis plutôt d’accord avec le monsieur.

Débuté en 1968, ce projet farfelu qui n’est au départ qu’un passe-temps prend vite une ampleur insolite, jusqu’à recouvrir non seulement la façade de sa maison, mais aussi chaque centimètre carré de sa pelouse. Mais ça, c’était avant… Avant qu’il ne s’attaque à l’intérieur de sa baraque ! Plus étonnant encore, ce qui aurait pu passer pour le projet farfelu d’un mec un brin psychorigide et notoirement alcoolo est devenu une curiosité locale élevée au rang d’œuvre d’art. Alors certes ce n’est peut-être pas aussi impressionnant que le palais idéal du Facteur Cheval, mais l’abnégation de John suscite tout de même l’admiration !

La maison brille au crépuscule, stylé non ? – Beer Can House

D’ailleurs, dès la disparition de Milkovisch à la fin des années 1980, son travail est mis à l’honneur puisque la Beer Can House est officiellement protégée au titre de fleuron du « folk art ». Elle fait ainsi l’objet de campagnes de restauration où des bénévoles affluent par centaines pour restaurer et préserver cette œuvre d’art. La Beer Can House est même ouverte au public les week-ends, mais ne propose pas, hélas, de dégustation de bières vintage.
Chapeau bas en tous cas pour les amis dévoués de John, qui grâce à leur dévouement remarquable, ont posés les fondations de cette incroyable maison aux 50 000 canettes de bières.

Livre intéressant sur le sujet :
– Complete Guide to Alternative Home Building Materials & Methods: Including Sod, Compressed Earth, Plaster, Straw, Beer Cans, Bottles, Cordwood, and Many Other Low Cost Materials (Anglais) de Kathryn Vercillo

Commentaires - 0 Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

J'ai pris connaissance de la Politique de confidentialité et accepte l'enregistrement de mes données par docseven.fr

Pas encore de commentaires.