×

Hotel del Salto, musée hanté en Colombie

Le 1 juin 2018 par Doc Seven (859 vues)

Fan d’Hitchcock et d’écotourisme, tu galères à trouver une destination de vacances qui concilie tes 2 passions… ? Je t’ai trouvé la bonne adresse : à 30 km de Bogota, capitale de la Colombie, direction le fin fond de la brousse jusqu’au bled de Soacha pour y découvrir Hotel del Salto, le tout nouveau musée de la biodiversité et de la culture des chutes de Tequendama ouvert depuis 2014. Comme son nom l’indique, le musée se situe tout près de ladite chute d’eau, sur laquelle il offre une vue à 360°. Bref, ça vaut le coup d’œil… à condition de ne pas trop s’attarder dans le coin après la fermeture du musée.

La vue est magnifique, certes, mais pense un peu au bruit, ça doit saouler à la longue – orangesmiles

Outre que la brume et l’humidité ambiante risque de faire friser ta barbichette et/ou ta permanente, il se pourrait également que tu chopes un gros coup de flip vu le passé carrément chelou du lieu. Car il se trouve qu’avant d’être pimpé en musée écolo tout mimi, l’endroit était connu pour être un point de rendez-vous particulièrement prisé pour mettre fin à ses jours. En même temps, à 132 mètres de haut, peu de chances de se rater… Encore que, une vieille légende précolombienne disait que quiconque se jetait du haut des falaises se transformait en aigle… Toujours est-il que le lieu serait toujours hanté par les âmes de ces amateurs de saut à l’élastique sans élastique et/ou de trips mystiques.

Rien que le bâtiment n’inspire pas la confiance je trouve – steemit

Et pourtant, c’était pas du tout le délire de Carlos Arturo Tapias, l’architecte blindé de thunes à l’origine du del Salto, sans doute un brin mégalo, qui s’est fait construire son petit manoir « à la française » pour s’enjailler avec le gratin de Bogota des années 1920. 30 ans plus tard, la demeure luxuriante est transformée en hôtel de luxe et fait carton plein. Certes, l’argent n’a pas d’odeur, mais l’eau polluée, si. Autant dire que se payer un hôtel de luxe pour se laver à l’eau crado et sentir mauvais, c’est quand même un peu la lose. Et si c’est en plus pour se taper les fantômes des mecs perchés venus se foutre en l’air dans la chute d’eau en se levant faire pipi en pleine nuit, c’est carrément l’angoisse. Résultat, l’hôtel del Salto ferme ses portes dans les années 90 et le manoir tombe en miettes, histoire d’être encore plus flippant.

L’hôtel a longtemps été laissé à l’abandon – steemit

Pour savoir si les fantômes traînent toujours dans le coin, on te laisse vérifier par toi-même, mais pour ce qui est de la préservation des lieux, gros big up à la prise de conscience locale, grâce à laquelle les chutes d’eau, qui déversaient autrefois les égouts de Bogota (d’où le bruit des odeurs), a maintenant retrouvé toute sa splendeur, de même que le fameux manoir qui sert maintenant d’écrin trois étoiles à un musée eco-friendly !

Livre intéressant sur le sujet :
– El Gran Hotel del Salto (espagnol) de Margarita Barbachano

Commentaires - 1 Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

J'ai pris connaissance de la Politique de confidentialité et accepte l'enregistrement de mes données par docseven.fr

Patrick Gransart
2/06/2018 à 4h01
 Répondre
Je suis fan d'histoire de fantômes et de gore, tu ma grave donné l'envie daller voir cet hotel