×

Hastein, chef viking et faux-baptême pour prendre Rome…

Le 24 avril 2018 par Doc Seven (958 vues)

Et si on se payait un petit remake du Cheval de Troie à la sauce scandinave avec un beau guerrier barbu à la Game of Thrones ? C’est parti. Bienvenue au IXè siècle dans la vie de Hastein, aka Hasting ou encore Hæstenn ou Afflengo. Oui, on parle d’un temps entre mythe et histoire où on était un peu plus flex qu’aujourd’hui sur l’orthographe, la prononciation, voire la véracité des faits…

Hastein menant ses troupes – Wikimédia

Toujours est-il que Hastein, né au Danemark, est le digne héritier de la légendaire dynastie de Munsö qui règne en maître sur le royaume de Suède. Ou pas. A 15 ans, notre viking en herbe n’hésite pas à renier sa patrie et s’embarquer du côté des danois. Car oui, Hastein n’est pas du genre à s’embarrasser des principes, comme le montre son siège italien de Noël 859. Après moultes expéditions annuelles de pillage aux quatre coins de la France, notre viking un poil rageux décide de passer au plat principal et de s’attaquer à l’Italie, puis tant qu’à faire, à Rome. Enfin ça, c’est ce qu’il fait croire à ses hommes pour leur donner la motiv’. En vrai, ils se trouvent aux pieds de Luna, actuelle Ligurie, soit à 400 kilomètres au Nord de la ville éternelle ! Petit détail que n’avait pas anticipé notre viking sans foi ni loi : la ville est mieux protégée que prévu…

Hastein décide alors de s’y prendre par la ruse : prétextant être arrivé là par hasard à cause des vents contraires, il demande à la cité de l’autoriser, lui et ses hommes, de se reposer aux pieds de ses remparts. Méfiants, les habitants finissent par accepter, magie de Noël oblige. Puis voyant que les vikings ne lèvent pas le petit doigt, les Liguriens commencent à trouver la bande de barbus bien sympatoches et finissent par faire copain-copain avec les Vikings. Au point qu’Hastein, lassé par ses épopées sanguinaires et sentant la mort venir, demande à être baptisé par l’évêque de la cité pour absoudre ses pêchés.  Tu vois la feinte… ? Les habitants de Luna, eux, n’y voient pourtant que du feu, et même un miracle. Une fois baptisé, Hastein lègue toutes ses richesses à l’Eglise puis feint de mourir. Oui, la médecine, c’était pas ça non plus au IXè siècle. C’est alors qu’au beau milieu de la messe donnée pour sa propre mort, Hastein bondit de son cercueil l’épée à la main et tranche la tête de l’évêque. Et ses compagnons d’armes de se charger du massacre de la population rassemblée dans l’Eglise. Morale de l’histoire : l’habit ne fait pas le moine mais la barbe fait bien le Viking.

Hastein émergeant de son cercueil, et les italiens qui ne comprennent pas… – Ancient pages

Commentaires - 3 Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

J'ai pris connaissance de la Politique de confidentialité et accepte l'enregistrement de mes données par docseven.fr

Alexandre
25/04/2018 à 0h09
 Répondre
Ragnar Lothbrok !!!!
    Pierre
    4/07/2018 à 11h22
     Répondre
    J'avoue ! j'ai pensé à la même scène de la saison 3 ;)
    Clément
    13/07/2018 à 23h35
     Répondre
    Aaah je ne suis pas le seul à y avoir pensé! :p