×

La baie bioluminescente de Vieques, feux d’artifices sous l’eau

Le 27 avril 2018 par Doc Seven (518 vues)

Une île quasiment vierge au parfum de mystère. Au large de Porto Rico, Vieques a longtemps abrité une base d’entraînement américaine, empêchant tout développement immobilier. Résultat, comme sur la pyramide de Ball, la nature y est intacte. Et bien que la mangrove grouille d’animaux fascinants, c’est dans l’eau qui borde ses cotes que se trouve le véritable trésor de Vieques. L’île abrite en effet lagon, baies et plages bioluminescentes, conséquences d’un écosystème extrêmement rare.

L’île de Vieques, vue d’avion – Wikimédia Commons

Du coup, si tu te demandes ce que ça donnerait dans une discothèque sous l’eau, Vieques te donne déjà une petite idée. La bioluminescence de l’eau est causée par la présence en masse de dinophytes, micro-organismes pas plus grands qu’un globule rouge, qui se mettent à briller dès que l’eau est agitée et laissent derrière eux une traînée semblable à un gros néon bleu. Pour eux, le moindre mouvement signifie l’arrivée d’un prédateur. Pour se défendre et désorienter le gêneur, les dinophytes s’illuminent. La fameuse technique de la lampe-torche en plein dans les rétines, avant de se carapater vite fait bien fait.

J’imagine que tu as trouvé l’activité touristique favorite à Vieques : le bain de minuit au milieu des micro-organismes bioluminescents. C’est un spectacle envoûtant… Dès que tu arrêtes de bouger dans l’eau, elle reprend sa couleur naturelle. Au moindre mouvement, elle se remettra à briller. Et pas qu’un peu : les dinophytes brillent 2000 fois plus intensément qu’une ampoule, comparé à la taille.  Autant te dire qu’un match de waterpolo dans un des lagons bioluminescents de Vieques, dans les tribunes faut penser distribuer des lunettes de soleil.
Pour te donner une petite idée du spectacle, voilà ce que donne un plongeon en « bombe » dans un lagon de Vieques en pleine nuit :

Lorsque les vagues se lèvent, c’est toute la côte qui s’illumine, donnant lieu à images exceptionnelles.
Les abords de Vieques recèlent en fait la plus grosse concentration de micro-organismes bioluminescents de la planète. Pour briller autant la nuit, ces créatures ont besoin des rayons du soleil indispensables pour la photosynthèse. Pour prospérer, c’est un écosystème très particulier qu’ils exigent. Température, salinité, nourriture végétale, le moindre changement peut les faire disparaître en quelques années. C’est pour ça que le tourisme y est réglementé, pour préserver l’une des dernières, et plus belle baie bioluminescente connue. On n’en compte plus que cinq dans le monde, et la plupart ne s’allume que périodiquement. A Vieques, le spectacle éblouissant a lieu toute l’année.

Commentaires - 0 Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

J'ai pris connaissance de la Politique de confidentialité et accepte l'enregistrement de mes données par docseven.fr

Pas encore de commentaires.